Gabon : Les dessous du coup d’Etat de Brice Clotaire Oligui Nguema

Publié le Par La rédaction d’LBVnews - Mis à jour :

Si beaucoup ont oublié les articles écrits par certains journaux appartenant « aux collégiens du Bord de Mer » et tendant à salir le général OLIGUI en le soupçonnant de fomenter un coup d’État contre le régime d’Ali Bongo, histoire de le jeter aux gémonies et de l’éloigner définitivement du palais, on a vite oublié que Brice Oligui a gardé tout cela en lui, et a sauté sur l’opportunité qui se présentait à lui, à savoir la grogne du peuple gabonais qui a donné une Victoire Cash à ALBERT ONDO OSSA, victoire que ses ennemis à lui, Brice Oligui, étaient de nouveau prêts à voler y compris en massacrant les gabonais comme en 2016.

Autrement dit, le coup d’État actuel est une réponse aux rivalités à l’intérieur du pouvoir et l’opposition n’a été que l’occasion en or pour OLIGUI pour accomplir son coup.

Reste à vérifier quel rôle a joué la France dans ce coup d’État, elle qui parle d’une simple tentative en cours ?
On n’est pas loin à SOGEVAL de penser que la chose a été très bien pensée et réfléchie et que la France savait très bien ce qui allait se passer, mais cherchait une couverture pour ne pas se mouiller les mains.

Elle l’a trouvé grâce à l’intelligence des dirigeants d’Alternance 2023 qui ont piégé le PDG en réponse à leur bulletin unique en désignant de façon consensuelle un candidat indépendant à l’élection présidentielle, et en retirant toutes leurs candidatures et celle de la société civile à la députation, et surtout en poussant indirectement Jean Ping à mettre un terme à sa revendication de président élu en 2016 (il a appelé à voter ONDO OSSA), et enfin, on peut le décrypter dans le dernier message d’ONDO OSSA dans lequel il refuse d’être le Premier Ministre d’Ali Bongo (message codé, histoire de dire par anticipation que quelque chose se tramait).

En mettant bout à bout ces éléments, on est amené à conclure que le fruit était mûr, et que Brice Clotaire OLIGUI et ses hommes pouvaient enfin le ramasser sans problème. 

La joie qui s’est emparée du Gabon et du monde entier en est une illustration.

Reste la suite, la grande suite.

À demain.

Par PETIT-LAMBERT OVONO ÉVALUATEUR CERTIFIÉ DES POLITIQUES PUBLIQUES PRÉSIDENT DE SOGEVA

à lire aussi

Son excellence Brice Clotaire Oligui Nguema, le vrai président du Gabon (par Stéphane Zeng)
La VAR Son excellence Brice Clotaire Oligui Nguema, le vrai président du Gabon (par Stéphane Zeng)
Bazooka : Les mercenaires de la plume au Gabon
Lu pour vous Bazooka : Les mercenaires de la plume au Gabon
Et si Ali Bongo s’attribuait aussi les fonctions de chef du gouvernement au Gabon ?
Proposition Et si Ali Bongo s’attribuait aussi les fonctions de chef du gouvernement au Gabon ?
Pourquoi les autorités de la transition cherchent la réconciliation sans passer par une justice formelle ?
Texto Pourquoi les autorités de la transition cherchent la réconciliation sans passer par une justice formelle ?