Mainmise des Altogovéens sur les postes-clés au Gabon : Une menace pour l’équité et l’inclusivité

Publié le Par La rédaction d’LBVnews - Mis à jour :

Les Altogovéens ont profondément impacté la gouvernance au Gabon, érigeant une véritable forteresse autour des postes stratégiques de l’État. Cette oligarchie, solidement établie dans la région du Haut-Ogooué, a consolidé son emprise sur les leviers du pouvoir, reléguant les autres régions au second plan.

C’est une réalité alarmante qui sape les fondements de la République. Les Altogovéens, fidèles à leur enracinement régional, ont établi une hégémonie politique et économique qui compromet l’équité et la représentativité nationale. Les postes clés de l’administration sont devenus leur chasse gardée, réduisant ainsi les possibilités de promotion et de participation pour les ressortissants d’autres provinces.

Cette mainmise sur les leviers du pouvoir s’étend à travers divers ministères, agences gouvernementales et institutions clés. Des postes aussi cruciaux que celui de Président de la République, Chef de l’État, jusqu’aux directions des finances, des travaux publics et des affaires étrangères, sont tous sous l’influence prépondérante de cette élite altogovéenne.

Voici un tableau illustrant la domination des Altogovéens sur certains postes stratégiques au Gabon :

Poste Contrôle Altogovéen ?
Président de la République, Chef de l’État Oui
Ministère des Finances Oui
Ministère des Travaux Publics Oui
Ministère des Affaires Étrangères Oui
Direction Générale des Douanes Oui
Direction Générale des Impôts Oui
Direction Générale du Trésor Oui
Chef d’État-Major Général des Forces Armées Oui
Chef d’État-Major de l’Armée de Terre Oui
Commandement en Chef de la Gendarmerie Nationale Oui
Commandement en Chef de la Garde Républicaine Oui
Direction Générale du Budget Oui
Direction Générale des Bourses et Stages Oui
Directeur de Cabinet du Président de la République Oui
Direction Générale de la Documentation Oui
Direction Générale de la Gendarmerie des Recherches Oui
Direction Générale des Services Spéciaux de la Garde Républicaine Oui
Ambassade du Gabon en France Oui
Direction Générale de la Comilog Oui
Direction Générale de la Setrag Oui
Ministère de la Défense Nationale Oui
Commandement en Chef des Forces de Police Nationale Oui

Mais cette monopolisation des postes stratégiques n’est pas seulement une question de pouvoir politique. Cela se traduit également par un contrôle économique important, avec une influence sur des entités telles que la Comilog et la Setrag. Cette concentration du pouvoir entre les mains d’une seule région mine la diversité et l’inclusivité nécessaires au développement harmonieux d’une nation.

Face à cette réalité inquiétante, il est impératif que les voix souverainistes et démocrates du Gabon se lèvent. La répartition équitable du pouvoir et des ressources est essentielle pour garantir la justice sociale et le progrès national. Il est temps de briser les chaînes de cette oligarchie régionale et de promouvoir une gouvernance véritablement représentative et inclusive.

En définitive, les Altogovéens ont miné les fondements de la République gabonaise en confisquant les postes stratégiques au sein de l’État. Pour un avenir plus juste et égalitaire, il est nécessaire de mettre fin à cette domination régionale et de promouvoir une gouvernance qui serve véritablement l’intérêt de tous les Gabonais, quelle que soit leur origine régionale.

à lire aussi

Le CTRI annonce le lancement de son application mobile et de son site internet
Communication Le CTRI annonce le lancement de son application mobile et de son site internet
Discours L’intégralité du discours d’Ali Bongo pour le 54e anniversaire du PDG
Gouvernement L’intégralité du gouvernement gabonais à l’issue du remaniement du 8 mars 2022
Coup d’Etat au Gabon : La France annonce la reprise progressive de ses activités militaires
Coopération Coup d’Etat au Gabon : La France annonce la reprise progressive de ses activités militaires