Oyem : Deux jeunes dealers arrêtés avec 12 réglettes de cannabis en provenance de Guinée équatoriale

Publié le Par La rédaction d’LBVnews - Mis à jour :

L’antenne provinciale de la Police judiciaire (PJ) dn Woleu-Woleu-Ntem vient d’interpeller deux trafiquants de cannabis présumés actifs. Il s’agit de Bruno Obiang Nguema alias Rodman, 24 ans, et Romain Obame Be, alias La Parole, 27 ans. Tous deux Gabonais, écroués en fin de semaine écoulée à la prison du Peloton.

Selon une source judiciaire, les faits se sont produits le 7 avril 2023 vers 10 h. Bruno Obiang Nguema et Romain Obame Be sont partis de Mvane-Essabeingn, une bourgade située à 1 km de la Guinée équatoriale, où ils venaient de s’approvisionner en chanvre indien chez Abosso, leur fournisseur.

 

Les deux dealers et leur butin

Les dealers ont négocié 12 réglettes de cannabis à hauteur de 100 000 FCFA, qu’ils comptaient revendre à 240 000 FCFA. Vers minuit, les deux Gabonais décident de regagner Oyem à pied, avant d’emprunter en chemin un transporteur autour de 6 heures.

Comble de malchance pour les deux dealers, deux gendarmes en provenance d’Alcam-Essatouk s’y trouvent. Parvenu à Feutrée d’Oyem Bruno Obiang Nguema saute de la voiture en marche et prend la fuite. Mais il est rattrapé par les villageois.

Informés, les éléments de la PJ sont allés récupérer les mis en cause, qu’ils ont mis à la disposition de l’Oclad pour compétence. A l’issue de leur audition auprès d’un magistrat instructeur du parquet de la République, ils ont été placés en détention provisoire à la prison du Peloton pour importation et détention de produits stupéfiants. 

à lire aussi

Mouila : Un chef de village jeté en prison pour avoir tenté de violer une gamine de 12 ans
Attentat à la pudeur Mouila : Un chef de village jeté en prison pour avoir tenté de violer une gamine de 12 ans
Koulamoutou : 4 prostituées portées disparues après avoir été interpellées par des policiers gabonais
Insolite Koulamoutou : 4 prostituées portées disparues après avoir été interpellées par des policiers gabonais
Drame à Alénakiri : le compagnon cocufié aurait avoué le triple meurtre
Triple meurtre Drame à Alénakiri : le compagnon cocufié aurait avoué le triple meurtre
Oyem : Après avoir fumé son chanvre, il décide de cambrioler la maison d’une vieille dame du village
Cambrioleur Oyem : Après avoir fumé son chanvre, il décide de cambrioler la maison d’une vieille dame du village